Billet – Des relations complexes entre Société, individu et flexibilité

Par Ivonaldo Leite, Professeur à l’Université Fédérale de Paraíba/Brésil

De façon assez générale, le concept d’anomie désigne les effets d’un affaiblissement des normes et des conventions tacites réglant les attentes mutuelles. Ce qui conduit à une désintégration des liens sociaux. Mais il est indispensable de différencier les effets de l’anomie et ceux du développement de l´égoisme.
Dans cette perspective, Durkheim évoquait l’idée selon laquelle le suicide égoïste se situe sur un axe dont l’autre pôle est occupé par le suicide altruiste. Le suicide anomique, quant à lui, découle d’un affaiblissement de la présence des règles et des normes, il va se situer sur axe dont l’autre pôle est occupé par le suicide fataliste. Ce dernier va résulter, au contraire, d’un excès de réglementation. Nous pouvons donc conclure que les indicateurs d’anomie habituellement utilisés ne traduisent pas en théorie l’augmentation de l’individualisme au sens d’egoïsme, mais l’accroissement de l’anomie à proprement dite. Autrement dit, de l’incertitude quant aux actions à entreprendre, dérivant moins du dépérissement des normes saisies en tant que données mentales, que de leur effacement des situations et des contextes dans lesquelles elles se trouvaient enracinées.

Comme le théorisait Boltanski, tous les indicateurs, dand lesquels Durkheim nous a appris à lire le signe de l’anomie, sont à la hausse depuis la second moitié des années 70, ce qui peut être interprété non seulement comme un résultat mécanique du développement de la précarité et de la misère, mais aussi comme la marque d’un effacement des prises que les personnes peuvent avoir sur leur environnement social. Ce qui engendre, pour résultat, un affaiblissement de la croyance que ces prises peuvent placer dans l’avenir en tant que point de fuite capables d’orienter l’action et donc de conférer, par rétroaction, un sens au présent.
Cependant cette difficulté à se projeter dans l’avenir qu’expriment les indicateurs d’anomie doit être, selon nous, mise en rapport avec l’expérience d’un monde connexionniste. Le trouble qu’elle suscite peut être attribuée, plus précisément, à l’existence d’un conflit entre, d’une part, des normes (particulièrement explicites dans nos mondes domestiques et industriels) qui valorisent ce qui se tient dans la durée. D’autre part, la condition humaine dans un monde flexible où les êtres s’adaptent au gré des situations rencontrées. Si les personnes, ou une majorité d’entre elles, n’accordaient pas du prix à ce qui doit durer, elles ne souffriraient pas des ruptures associées à des séparations et au découragement devant la tâche d’avoir à refaire ce qui semblait établi. C’est d’ailleurs bien ce trouble que vise à apaiser la société connexionniste en conférant à ce qui se présent comme transitoire et aussi en organisant les épreuves qui accompagnent la transition.
Il reste que, dans un grand nombre de domaines, la valeur d’un engagement et l’enthousiasme qu’il peut susciter, continuent d’être associés, explicitement ou de façon tacite, à sa durabilité. Évidemment, comme l’a souligné Boltanski, cela vaut pour le mariage, qui n’est pas contracté pour une durée déterminée (même s’il peut être rompu par le divorce) mais aussi pour les liaisons instaurées hors mariage, auxquelles les personnes accordent d’autant plus de prix qu’il existe pour le ménage la possibilité qu’elles se prolongent dans le temps et dont il n’est pas coutumier de prévoir la fin au moment même où on les noue.

La société connexionniste est une société flexible. Les différents indicateurs d’anomie pointent de façon assez claire vers des troubles relevant des incertitudes liées au type de libération associé au redéploiement du système économique et social. Ceci rend sans doute plus difficile la projection dans l’avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s