Billet – L’exemple « Toosheh » : quand le numérique se met au service des individus.

Par Chuck Noel,

 

Au cours de mes péripéties sur les routes tortueuses des internets, je suis tombé sur un article fort intéressant sur le contournement de la censure en Iran[1]. Qui a priori n’a fait que peu de vagues en France.  À l’heure de l’état d’urgence, à l’heure du projet de loi sur le numérique, ou encore à l’heure d’une volonté de nos politiques de pénaliser la visite de certains site « terroristes », j’ai trouvé une piste de réflexion intéressante pour la France. Rappelons – le, est le pays qui censure plus que la … Russie sur Twitter. [2]

 

Pour faire simple, il s’agit d’une nouvelle technologie au doux nom de « Toosheh ». Il s’agit d’une application TV. Pour le cas iranien, les sites internet, jugées « immoraux » ou gênant pour la « théocratie » en place, sont majoritairement censurés, ou lorsque ce n’est pas le cas fortement ralentit. Toosheh a permis de détourner cette censure, cela est très simple, les iraniens munies d’un équipement pour capter la TV par satellite branchent leur ordinateur ainsi qu’une clé USB sur leur récepteur satellite. En d’autres termes, on ne passe pas par le réseau Internet classique mais par le réseau satellitaire. L’État est impuissant sauf à trouver le satellite émetteur et brouiller les ondes, ce qui est matériellement difficile à mettre en œuvre.

 

Ainsi, Toosheh permet à des millions d’iraniens de voir du contenu qui n’auraient pas pu voir sous l’empire de la censure. L’application est régulièrement mise à jour et offre aux iraniens la possibilité de télécharger près de 1 Gigaoctet gratuitement et donne accès à une très large palette de contenu. Certes, cette technologie ne remplace pas un réseau internet mais constitue une excellente bouée de sauvetage à l’obscurantisme qui frappe ce pays.

 

Cette technologie a de quoi donner des idées à la France, dès lors que le législateur français a une volonté à terme de museler internet, on entend encore les échos des propos de Nicolas Sarkozy voulant pénaliser les visiteurs des sites Internet jugés « terroristes ». Volonté de censurer l’accès à l’information et le travail scientifique que pourrait tirer des chercheurs en consultant ce genre de sites Internet. Toosheh en attendant, la pleine accessibilité de la Blockchain.

  

L’avenir permet entrevoir une circulation des données en dehors de tout circuit institutionnalisé, en dehors de tout contrôle des autorités étatiques, aujourd’hui Toosheh dans les dictatures, demain la Blockchain dans un premier temps dans nos « démocraties ». On assiste à un renouveau du monde qu’on a voulu nous présenter jusqu’alors, un monde où les individus reprennent eux mêmes leur destin en main, un monde rêvé par certains libertariens. Il s’agirait d’un retour aux origines de l’Homme, de l’individu. Cette technologie au service des individus nous conduisant vers la « Panarchie », sans d’autres intermédiaires que les individus eux mêmes.

Toosheh en action :
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s