Billet – Quel est le rôle de L’État, et comment le limiter ?

Par CorsicanLibertarian,

L’État, ses fonctions, sa place, sont des sujets sources de conflit.

Comme le dit Bastiat et Locke, respectivement, c’est l’organisation collective du Droit individuel de Légitime défense et l’association des hommes dans le but de protéger les « intérêts civils » des citoyens, à savoir le Droit. Cependant, comme le dit Locke, l’État n’a pas plus de Droit que ceux que lui ont donné les individus, c’est à dire celui de les protéger de l’agression. Et dès lors que l’État dépasse ses limites, le peuple peut déclarer la guerre à l’État, qui de fait ne les représentent plus. L’État a la force nécessaire pour assouvir tous les intérêts privés au détriment des intérêts civils et malheureusement aujourd’hui, ils ne se gênent point pour le faire.

L’État doit protéger la Liberté qui n’est rien d’autre que la somme des interdictions des actes qui violent les contraintes secondaires, à savoir les Droits. Ainsi les droits représentent effectivement des contraintes secondaires en ce qu’ils restreignent les individus à ne pas user de l’agression entre eux, et la liberté est donc négative, car elle se caractérise par la protection des Droits et donc d’interdictions.

Un acte constitutionnel peut aider à limiter le poids de l’Étatevenir à la DDHC ou à la Bill of Rights, limitant fortement le pouvoir. Malheureusement, les Constitutions sont bien peu d’entraves et elles finissent par s’étioler comme cela a eu lieu de partout (comme aux Etats-Unis).

La réduction des territoires gérés, à l’instar des cantons suisses, serait une bonne idée pour réduire l’oppression fiscale, même si cela n’a pas empêché la Suisse de finir dotée de dépenses publique relativement importante. Certes, 33% de dépenses publiques/PiB, c’est bien moins que la France, mais ça reste très éloigné des États au début du XXeme dont les dépenses publiques ne dépassaient pas les 10% de dépenses publiques par rapport au Pib.

Le Droit de Sécession est la seule méthode qui n’est point encore été essayée et qui pourrait bien permettre de limiter efficacement le poids de l’État. La proposition de Gustave de Molinari de limiter non seulement l’État, mais également de permettre la mise en place de gouvernements en concurrence avec une liberté d’entrer sur le marché coercitif empêcherait un monopole coercitif de régner sur un territoire. Souscrire à un État protégeant le citoyen rendrait toute sa vigueur à la notion de contrat social et lui permettrait de ne pas être qu’un simple sophisme, car celui-ci serait révocable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s