Entre le Léviathan et La Menace Islamiste, une solution : la Liberté !

Par CorsicanLibertarian,

Au vu des évènements de ce vendredi 13 novembre, voilà ce que certains, dans une réalité parallèle, auraient pu dire : nous proposons de mettre les gens sur écoute et de prohiber les armes. Grâce à moins de liberté, nous sauvegarderons la sécurité.

Le problème est que nous ne sommes pas dans une réalité parallèle.C’est déjà le cas. Voilà donc toute l’hypocrisie des méthodes de l’arbitraire.

Parlons de La Loi Renseignement. Celle-ci a été vanté car elle était sensé prévenir ce genre d’acte. On peut dire que cela a un fiasco monumental. Comment aurait-il pu en être autrement ? Elle était censé surveiller les potentiels terroristes (estimé au nombre de 3000, sur une populations de 66 Millions d’habitants), c’est à dire repérer et empêcher 0,0000454% de la population d’agir à un moment t, avec un potentiel d’erreur trop élevé pour empêcher quelque évènement que ce soit. Mais le problème est même ailleurs. Ces individus étaient déjà fichés et connus. Et l’AFP et le Figaro nous annonce même respectivement ce matin ceci :

« Un des kamikazes identifiés avait déjà été mis en examen dans un dossier lié au terrorisme. Cet assaillant du Bataclan, né à Paris en 1987, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international après violation de son contrôle judiciaire en 2013. Cet homme avait été mis en examen en octobre 2012 pour association de malfaiteurs. »

« Il est connu de la justice anti-terroriste pour avoir été mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs terroriste (projet de départ avorté vers le Yémen) et placé sous contrôle judiciaire », indique le parquet. »

Comment alors s’imaginer qu’il nous faille encore plus de mesures sécuritaires, alors que les méthodes conventionnelles portent leurs fruits, mais ne sont pas exploitées ? Ce n’est pas du complotisme. L’État cherche clairement à grossir, et les arguments qu’ils donnent pour cela ne sont même pas cohérents, étant donné que, couche d’intervention sur couche d’intervention, il n’arrive toujours pas à empêcher ce type d’évènement.

Restreindre fortement le droit des gens de se défendre, c’était, selon l’argument de certains, dans le but d’empêcher « les fous de tirer sur tout ce qui bouge ».Ça aussi, c’est un échange retentissant. Et pour cause. Désormais, en pourcentage de la population, il y a eu plus de morts à cause de fusillades de masse qu’aux États-Unis. Il est peut-être temps de le rappeler. En France, il y a 66 millions d’habitants et aux Etats-Unis, 320 millions. Il y a eu respectivement 141 morts par meurtres de masse en France (Charlie Hebdo + Vendredi) et 380 aux États-Unis. En somme :

380/320 = 1,1875
141/66 = 2,1363

Il y a eu cette année en France deux fois plus de personnes tuées dans des « mass shootings » qu’aux États-Unis. Et aux individus qui déclareront que ce n’est lié qu’au terrorisme, je leur répondrai que les statistiques policières américaines montrent que 99% des crimes sont commis par des armes acquises illégalement. (Car aux États-Unis, on n’achète pas non plus des lance-roquettes et des lances-flammes comme on veut comme le prétende certains. On regarde si vous avez des antécédents judiciaires ou psychologiques, même dans les États les moins réglementés). Aux États-Unis, les mass-shootings ont toujours lieu dans des « guns free-zone » (c’est à dire dans des lieux où le port d’arme est interdit, et où pourtant des gens en tuent d’autres grâce à ces armes pourtant bannies), pour la simple et bonne raison que les criminels savent que les civils ne s’amuseront pas à courir le risque d’être pris avec une arme sur eux. Le risque de la part d’un civil d’une riposte envers le « mass-shooter » est ainsi diminué. Le point commun entre ces actes et Paris, le voici : c’est que Paris est une immense « gun free zone ».

Tant que les poules continueront à voter pour les renards, ça ne s’améliorera pas. Ça empirera. Le premier rôle de L’État, c’est d’être un servant, un gendarme, pas un maître. Non seulement il n’assume plus son rôle, mais qui plus est, il est empêche les individus d’user de leur droit de légitime défense en leur retirant leur droit d’avoir les moyens de se défendre. Avant qu’il ne soit trop tard, revendiquez votre droit à protéger vos Droits. L’État ne respectant même plus son rôle premier de gendarme et de défenseur des Droits, le Droit Naturel à défendre notre vie individuellement est le dernier rempart à l’aliénation de nos Droits par des pillards et des criminels de tout horizon !

Tant que le marché politique verra une opportunité à exploiter vos peurs, il ne se gênera pas. Il vous offrira ce que vous souhaitez. La première que vous devez faire pour être libre, c’est de libérer votre opinion du carcan agressioniste des hommes d’État, qui sont des entrepreneurs de l’agression et de l’arbitraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s