Ordre Concret/Ordre Spontané : les caractéristiques

Par CorsicanLibertarian,

Il n’y a que deux manières de créer un ordre : Le premier ordre, le plus répandu, résulte de la volonté de construire, de la volonté de modeler. C’est un ordre qui peut s’observer comme tel dans la réalité, plus pour ce qu’il est que pour ce qu’il représente. Il est ordre apparent, et désorganisation réelle. On l’appelle ordre concret, ou ordre politique. L’ordre politique n’est qu’ordre dans son nom, car dans le monde où on a anéanti tout instrument de connaissance, économique et morale (destruction du système des prix, interdiction de toute forme de discrimination et de boycott, censure), aucun ordre n’est possible. Le système étant effectivement organisé, mais n’ayant aucune harmonie interne, on peut appeler l’ordre politique d’une autre manière, à savoir « Le Chaos planifié ». Le « Chaos planifié » n’est donc rien d’autre chose que la sphère coercitive de la société. Plus l’ordre politique est grand, plus la société sombre dans le Chaos.

Le second ordre, le moins répandu de nos jours, résulte, non pas de la volonté de construire, mais de la volonté d’agir. C’est un ordre dont on peut observer les actes qui le caractérise, mais qu’on ne peut pas observer dans les faits. Cet ordre, qui se forme au fur à mesure que les gens agissent dans leur propre intérêt sans usage coercitif dans le vie d’autrui (hormis dans la défense de soi), porte le nom d’ordre spontané (cf Friedrich Hayek). On le nomme « spontané » car il n’a pas été créé pour lui-même. Il a été créé par des actions purement individuelles. L’ordre spontané résulte de la somme des connaissances qui existe entre les mains des agents qui l’ont créé. Selon l’expression de Friedrich Hayek, l’ordre spontané est « le résultat de l’action humaine et non d’une construction humaine » Ces connaissances se communiquent de plusieurs manières. Dans l’économie, elles sont véhiculées par les prix et les profits. Dans la société, par l’ostracisme et l’association. L’autre nom que nous pourrions donner à l’ordre spontané est l’Harmonie Désorganisée.

« Dans l’ordre complexe de la société, les résultats de l’action des hommes diffèrent grandement de ce qu’ils ont visé […] les individus, en poursuivant leurs propres fins, qu’elles soient égoïstes ou altruistes, produisent des résultats bénéfiques aux autres hommes, résultats qu’ils n’avaient pas anticipés et qu’ils ignorent même peut-être. » Friedrich Hayek

Voilà donc toute la différence entre ces deux types d’ordre, qui s’affronte ainsi : L’ordre politique, caractérisé par l’État et sa volonté d’user de la contrainte sur les individus pour qu’ils agissent comme il le souhaite selon l’idéologie qui le constitue sur le moment ; et l’ordre spontané, qui se manifeste dans le marché libre par la coopération volontaire entre les individus, chacun agissant selon ses propres valeurs et son intérêt. Voilà donc toute la différence entre l’ordre politique et l’ordre spontané. L’État, via l’ordre politique, imposera de manière coercitive le Communisme, le Conservatisme, Le Corporatisme, le Socialisme d’État. L’ordre spontané, par l’amas de connaissances dont il bénéficie grâce aux actes volontaires des gens vivant en société fera émerger des associations, des communautés, des coopératives, des entreprises capitalistes, purement individuelles ou hiérarchiques.

Nous avons trop souvent eu tendance à opposer Libéralisme et Socialisme ou Libéralisme et Conservatisme, alors que le vrai problème résulte dans l’usage de la violence illégitime et agressive pour les imposer. Le grand ennemi du Libéralisme, c’est L’Étatisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s