Le sort des Chrétiens d’Orient ou l’Humanisme à deux vitesses.

Le berceau du Christianisme est en danger et ce n’est pas nouveau. Le danger : l’Islam en effet depuis ces dernières années la situation des Chrétiens d’Orient est plus que précaire passant du classique Liban, aux nouveaux régimes orthodoxe musulman qui ont fleuri après le « Printemps arabe » et aujourd’hui l’Irak où la population est véritablement aux mains de EILL organisation rêvant à l’édification d’un Califat universel. Tout cela pendant que l’Opinion occidentale a les yeux déportés vers d’autres faits tels que les « derniers drames aériens » ou encore le conflit au Proche-Orient qui certes, mérite toute l’attention, mais cela est teinté d’indifférence générale organisée par les « médias traditionnels » à l’égard des populations chrétiennes plus que menacées, même si aujourd’hui (28 juillet) ces derniers semblent sortir de terre… plus d’un mois après le début des hostilités en Irak.

 

L’Irak (avec la Syrie et l’Égypte) abrite la plus communauté Chrétienne au monde et ce bien avant l’avènement de l’Islam (nous ne parlerons pas des conquêtes musulmanes qui ont eu lieu dans le sang au VII et VIII èmes siècles), ces Assyro-chaldéens étaient avant la chute du dictateur Sadam Husein plus d’un million de fidèles avec plus de soixante milles concentrés rien que dans la ville de Mossoul. Aujourd’hui, la population a été réduite de moitié et cette décroissance n’est pas près de s’arrêter, Mossoul n’abrite à ce jour moins de 5000 chrétiens retranchés dans la terreur, pour leur vie.

Mossoul est désormais aux mains de l’EILL qui offre aux pauvres martyre ces choix : la conversion, le paiement de la jizya (l’Impôt du dhimmi) et devenir dhimmi donc mourir civiquement et socialement, ou tout simplement la mort !

 

Beaucoup ont réussi à fuir le pays, mais d’autres ayant eu moins de chance ont goûté aux pires supplices que l’imagination de l’homme peut produire, crucifixion, décapitation et toute autre exaction que je ne saurai pas décrire.

 

Comment en est-on arrivé à cette dramatique situation ? Que soit en Syrie, en Libye ou en Irak.

Les « anges » américains n’avaient pas t-ils libéré l’Irak en 2003 du joug « tyrannique » de Saddam Hussein ? Certes était un dictateur meurtrier mais maintenait comme Assad le fait en Syrie un équilibre multiconfessionnel.

 

Plus largement le « Printemps arabe » n’a pas t-il fait triomphé la « Démocratie pluraliste » ? Comme le prétendait si bien les gouvernants des pays occidentaux. Si la démocratie pluraliste a bel et bien triomphé pourquoi les « chevaliers de la Liberté » « Syriens » crucifient-ils les opposants religieux ? Où est Assad le sanguinaire comme je le disais plus haut est un dictateur certes, mais maintenait l’équilibre multiconfessionnel comme Kadhafi en Libye notons que cette dernière est passé de prospérité à « autoroute » du terrorisme.

 

Si on réfléchit bien, il semblerait que l’indifférence organisée se comprenne, ces « candidats au bac » n’ont un intérêt quelconque de dévoiler leur échec, l’opinion… toujours l’opinion…

 

Donc on essaie de détourner le public du sujet, en France on se focalise sur les drames aériens, le Tour de France le Conflit Israélo-palestinien.

 

Pour ce dernier l’hypocrisie est palpable, ces dernières manifestations pourtant interdite (démontre au passage la carence policière que connait le pays), ces dernières se rapprochant avec ces heurts plus d’un état de guerre civile que d’une simple contestation, à la tête de ces manifestations des personnalités de gauche se déclarant « humaniste » apparemment excité par le sort réservé aux Palestinien dû à l’état de guerre qui est un drame pour tous… en oublieraient le sort réservé aux centaines de milliers de Chrétiens qui eux ne craignent pas la chute d’une bombe hasardeuse mais d’être tout simplement massacrés non pas parce que c’est la guerre mais parce qu’ils appartiennent à une communauté particulière.

 

Un vrai humaniste ne considère-t-il pas l’Humanité comme un tout ? C’est-à-dire qu’il n’y a pas de hiérarchie à faire entre les victimes de telle ou telle communauté autrement dit la véritable âme altruiste se dépouille de toute considération.

 

Ainsi quel « humaniste » de gauche s’est insurgé face au cruel dilemme réservé aux Assyro-chaldéens ?

 

Aucun ne s’est démené pour dénoncer ce véritable génocide organisé qui pouvait au moins être timoré sans ce silence glaciale le crime par imprudence est leur spécialité. Il ne faut pas sortir de Science-Po pour comprendre aisément que la manœuvre de ces humanistes de cabaret dans le conflit au Proche-Orient est teinté de considérations électoralistes, le but est de vider dans leur sceau le réservoir électoral que représente les musulmans en France.

 

Pour conclure, en France l’humanisme est pacotille ceux qui s’en revendiquent sont seulement là pour amadouer l’électorat ou exalter leur haine de la « bête immonde » (comprenne qui pourra). Ainsi ceux qui se présentent comme le bouclier de l’Égalité la bafoue en hiérarchisant au gré des communautés :  la mort. Digne d’un régime racialiste !

 

Cependant l’Espoir est bien là, encore hier (27 juillet) grâce à la forte mobilisation devant le parvis de Nôtre-Dame les Chrétiens d’Orient ne seront pas oublié, Internet est là en Occident pour y veiller et de plus c’est le devoir le plus naturel de la « Fille ainée de la Chrétienté » pendant que les médias et le pouvoir socialiste continuent le jeu de l’Autruche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s